Basée aux Etats-Unis dans le Connecticut, la petite entreprise Stencil Ease a investi dans la solution d’entrée de gamme PaperOne 3500 pour produire ses pochoirs et objets de signalisation. L’intérêt : prendre des parts de marché aux fournisseurs chinois.

« Pour être compétitifs face aux fabricants chinois, nous avions besoin d’un débit de production plus élevé, sans sacrifier la qualité », explique Jim Randolph, CEO et associé de l’entreprise conseillée par le distributeur nord-américain Matik pour SEI Laser.

Un marché très concurrentiel dominé par la Chine

L’entreprise, fondée en 1980, compte 24 employés. Pour s’adapter face à la concurrence asiatique, elle a cherché à identifier une solution numérique convaincante à la fois sur le plan technique et budgétaire, pour se tourner vers l’offre PaperOne 3500.

« La vitesse, la qualité de découpe et la flexibilité étaient des critères d’achat importants, car certains de nos pochoirs sont très complexes et demandent un découpage précis. Nous voulions aussi un retour sur investissement rapide. Nous avions déjà d’autres systèmes laser plus lents, qui n’avaient pas l’efficacité requise ».

Actuellement, environ 90% des petits pochoirs commercialisés aux Etats-Unis sont produits en Chine. Stencil Ease a fédéré une base de clients donnant la préférence à une fabrication américaine, et qui font régulièrement des demandes des devis. Mais face aux prix bas chinois, il était difficile d’être concurrentiel.

Aux Etats-Unis, la petite entreprise Stencil Ease produit des pochoirs en polyester, pour la signalisation

Jim Randolph s’est rapproché d’un fournisseur laser, avant de s’intéresser à SEI Laser dont les prix de revient se sont révélés de moitié inférieurs.

Des tests et une personnalisation sur-mesure

Fondée en 1980, Stencil Ease a une forte expérience dans la fabrication de pochoirs à partir de Mylar (un polyester très résistant) pour une épaisseur entre 0.20 et 1.5 mm, en leur associant éventuellement une partie adhésive.

Au départ, la solution SEI Laser PaperOne n’est pas prévue pour découper le Mylar. SEI Laser a d’abord effectué des tests en utilisant les motifs les plus complexes, pour vérifier que le cahier des charges de Stencil Ease allait être respecté.

PaperOne 3500 est la solution d’entrée de gamme de la gamme PaperOne prévue pour l’emballage et les arts graphiques

Non seulement la machine PaperOne obtenait des résultats irréprochables, mais surtout la découpe s’effectuait en 1 minutes contre 20 minutes avec l’ancien équipement de Stencil Ease.

Des délais de livraison divisés par 6 pour le client

Pour les clients ayant rapidement besoin de grandes séries, les perspectives offertes par Stencil Ease sont alléchantes.

« Quand un gros client passait sa commande en Chine, il devait réserver des volumes importants, seulement quelques fois dans l’année pour réduire les coûts de transports. La livraison pouvait prendre trois mois. Avec SEI Laser PaperOne 3500, nous sommes compétitif sur le prix et le client a accès à un produit encore plus diversifié livré en deux semaines, voire moins ».

La solution SEI Laser permet à l’entreprise de satisfaire des commandes de pièces uniques ou tirées à 10.000 exemplaires, sans craindre les formes et modèles les plus complexes.

« La PaperOne 3500 est rapide à installer, permet de faire de la découpe laser à la volée sans outils, ce qui réduit considérablement les délais », continue le dirigeant.

« Cette solution élimine aussi le coût et l’inventaire des outils, avec une flexibilité maximum pour le design. Les paramètres sont réglés par le département pré-presse et mémorisés pour chaque job, ce qui améliore l’efficacité et la réduction de gâche de matière ».

L’entreprise prévoit d’orienter l’exploitation de sa PaperOne à 20% sur les offres existantes et à 80% vers le développement de nouvelles offres, en accompagnant la montée en puissance du e-commerce, avec des commandes via internet pour des pièces personnalisées en petites séries, voire des séries uniques.

Pour en savoir plus :