Et si la technologie laser permettait de réinstaller en France des activités délocalisées en Asie ? C’est la stratégie de plusieurs entreprises françaises qui ont adopté le laser pour marquer, perforer ou découper la matière.

Industrie de la chaussure et découpe laser au JT du 20h

Basée en Ardèche, la nouvelle usine ASF 4.0 du groupe Chamatex a rapatrié en France une production de chaussures de sport, notamment pour le compte de la marque Salomon. Ce type de fabrication est habituellement délocalisée depuis plusieurs dizaines d’années en Chine. Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour voir un extrait du reportage sur l’usine diffusé par France 2.

Ce reportage France 2 dévoile l’usine de fabrication de chaussures du groupe Chamatex, qui a fait appel à la technologie de découpe SEI Laser

Par rapport à une usine classique, la robotisation et l’automatisation couplées à la découpe laser permettent de réduire les coûts tout en ayant une capacité de production élevée. 

L’atelier Salomon peut ainsi produire 450 paires de chaussures par jour avec seulement 10 salariés. D’après le reportage, son carnet de commande est rempli… sur un horizon à 5 ans !

L’un des piliers de cette productivité est la machine de découpe NRGL Textile.

Ce système SEI Laser NRGL Textile permet de découper, perforer et marquer du tissu en rouleau avec le laser, sans outil mécanique

Délavage et blanchiment textile grâce au laser

Parmi les systèmes SEI Laser, plusieurs modèles destinés à l’industrie textile française permettent d’assurer une production qui redevient compétitive face aux prix internationaux.

L’absence d’outils, le changement de tâche opéré facilement, en changeant un fichier, et les délais d’exécution très rapides permettent de réaliser des pièces de tissu de petite ou grande taille en redonnant l’avantage à la créativité, à l’exigence de qualité et à la disponibilité rapide.

Pour les séries importantes, des robots peuvent augmenter la vitesse de chargement / déchargement. Un atelier équipé de ces technologies a donc des avantages concurrentiels par rapport à la délocalisation.

Yannick Deforges, directeur de SEI Laser France, explique pourquoi la technologie laser permet de relocaliser des activités en France

En fonction du secteur d’activité (tissu technique, mode, chaussure, maroquinerie), différentes machines sont disponibles. Ainsi, le système Flexi Denim présenté en vidéo fait des merveilles sur le denim, avec un délavage de la toile de jean reproductible à l’infini.

Le système SEI Laser Flexi Denim permet de découper et délaver la toile de jean’s grâce au laser

Cette technologie réduit aussi l’impact environnemental. Le marquage d’un motif, d’un logo ou le blanchiment façon « stone washed » se font au laser, sans eau, en éliminant le recours aux pierres ponces, à des agents chimiques, etc.

Découvrez des solutions laser :

Le lien vers le reportage complet (journal télévisé France 2 du 8/11/2021) :
https://www.france.tv/france-2/journal-20h00/2857125-edition-du-lundi-8-novembre-2021.html